Avertir le modérateur

18/10/2006

Danse avec les loups de mer

C'est vrai que les tarifs affichés à l'entrée sont prohibitifs. Il n'en demeure pas moins que le nouvel aquarium du Trocadéro possède quelques arguments pour rendre sa visite inoubliable.


medium_requin.4.JPGPas seulement la taille de ses bassins, la variété de ses poissons, ses fausses méduses fluorescentes ou ses nombreux requins, même si cela compte évidemment. Non, il y a juste ici une ambiance à laquelle on ne s'attend pas, quelque chose de chaleureux et de propice au recueillement à la fois, comme une cathédrale que l'on visiterait pieds nus parce qu'on y aurait mis du chauffage et posé de la moquette.medium_medusee.3.JPG

 

Je dis ça parce que Lilika a passé une bonne partie de la visite à gambader gaiement à quatre pattes d'un aquarium à l'autre, se levant et esquissant quelques pas face aux vitres épaisses de l'océan pacifique ou de l'océan indien, ses petits cris de joie raisonnant dans un silence feutré, certes lié à l'absence d'affluence, mais... c'est quand-même plus dépaysant que d'apprendre à marcher en se tenant à la table basse du salon, non ?

medium_lilika_debout.JPG

 

23/09/2006

Un jour, son prince viendra

medium_lilika_et_steph_au_GP.3.JPGWalt Disney (1901-1966), génial inventeur de Mickey Mouse et précurseur en matière de cinéma d'animation, fut aussi un artiste sous influences. Lesquelles sont actuellement mises en avant dans une remarquable exposition que Lilika et moi sommes déjà allés visiter à deux reprises au Grand Palais : Il était (non pas) une fois (mais deux fois) Walt Disney...

 

Outre la présentation de planches et de cellulos originaux très rarement exhumés des coffres des studios Disney, l'expo met en avant les différentes sources d'inspiration du maître : les oeuvres d'écrivains et de conteurs, de peintres et d'illustrateurs, mais aussi, et surtout, de grands cinéastes : Murnau, Chaplin, Cukor...

 

Un exemple, parmi la douzaine de films supervisés par Disney de son vivant et présentés ici : Blanche neige (1937), le premier long-métrage d'animation de l'histoire du cinéma et film cher au coeur de Lilika (quand-même, une princesse brune, ça ne compte pas pour des prunes !).

 

medium_18._Blanche-Neige_terrifying_trees.jpg

Les arbres cauchemardesques de la forêt du dessin animé adapté du conte des frères Grimm ressemblent beaucoup à ceux des gravures de Gustave Doré.

medium_15._Gustave_Dore.jpg

 

 Et ce serait à Joan Crawford que l'on doit les traits de la cruelle Marâtre,

 

medium_20._Joan_Crawford.jpgdont la métamorphose en sorcière est allègrement pompée sur celle du Doctor Jekyll en Mister Hyde du film de Rouben Mamoulian (1931).

 

Il est amusant de penser que Disney avait d'abord pensé à la faire naître d'un croisement entre Lady Macbeth et le Grand méchant loup !

medium_21._La_reine_tenant_le_coffret.jpg

 

De la même façon, les modèles pour Blanche neige seraient, prétend l'exposition, à rechercher du côté des femme-enfants stars de l'époque : la toute jeune Shirley Temple, ou Janet Gaynor, l'héroïne de L'Aurore de Murnau (1927).

medium_blanche_neige_gaynor2.JPG

On veut bien, mais Lilika revendique aussi, une petite part d'influence posthume...

12/07/2006

Rois et reine

Allez, pour se changer les idées, rendons visite au peintre japonais Kenji Yoshida, qui expose tout l'été dans deux salles au rez de chaussée du château de Blois.

 

medium_blois_je_ris.jpg

Imagine-t-on que le type de 82 ans, tout petit dans la lumière derrière Lilika et qui rend cette petite fille hilare, est un ancien kamikaze de la seconde guerre mondiale devenu peintre pacifiste ? Il s'était spécialisé dans la figuration avant de se tourner vers l'art abstrait, dès lors que les paysages bombardés de son pays n'étaient plus que désolation...

 

medium_blois_escaliers_droits.jpg

Impossible de se rendre au vernissage de cette exposition sans visiter le passionnant chateau de la Loire qui l'abrite, célèbre pour son escalier monumental mais surtout pour son histoire.

 

François 1er emménagea là dès son avènement en 1515. Les murs furent agrandits, les facades revêtues de pierres de taille. Il fallait donner au lieu un aspect majestueux, d'inspiration italienne, propre à la Renaissance. Le roi y convia sa mère, sa soeur, ses épouses successives et toutes ses maîtresses...

 

medium_blois_je_reve_droit.jpg

Lilika le sait parce que je le lui ai raconté : beaucoup de princesses ont dormi au château de Blois, où la cour du roi de France fut installée jusqu'à Henri IV. C'est là, par exemple, que le très peu romantique Henri III fit assassiner le duc de Guise en 1588.

medium_blois_rois_et_reines_droit.jpg

 

La vie de château, c'est finalement assez dangereux et ça ne dure jamais longtemps. Sauf quand on devient princesse à son tour. Ce dont rêve toutes les petites filles. A commencer par celle-là qui s'imaginerait bien dans la peau d'une donzelle protégée par son preux chevalier.

09:45 Publié dans Expo | Lien permanent | Commentaires (0)

27/06/2006

Prem's au musée des arts premiers

Quel plaisir que de faire partie des tous premiers invités du tout nouveau musée du Quai Branly.

 

medium_lilika_branly.JPG

 

On y célèbre les "arts premiers" : tout un ensemble d'oeuvres dites "primitives" provenant d'Afrique, d'Océanie, d'Asie ou d'Amérique, que des artistes tels Picasso, Gauguin ou Apollinaire ont su porter aux nues bien avant que l'art officiel, celui des musées et des institutions, ne s'en empare. Les voilà réunies dans un fort bel endroit qui sera probabalement très visité. Tant mieux. 

23:45 Publié dans Expo | Lien permanent | Commentaires (0)

12/04/2006

Tout sur mon père...

...et sur ma mère aussi, sans doute. Du moins, sur leur goût commun du cinéma.

 

medium_almo_parle_avec_elle.jpg

 

Nous étions invités hier soir par le Conseil régional d'Ile de France à visiter la très luxuriante exposition que la Cinémathèque française consacre à Pedro Almodovar. Et j'étais heureuse de découvrir ces images encadrées de Parle avec elle, un film que mes parents considèrent comme le meilleur de ces dix dernières années.

 

medium_almo_tableaux_1.jpg

 

Moi, ce qui m'a plu dans cette exposition, en tant que petite fille, c'est qu'on se croirait dans un vrai coffre à jouets. Ce cinéaste-là a su garder son âme d'enfant ! Même si la teneur de certains dessins -ceux de Cocteau notamment- m'a un peu échappée... j'apprécie le goût de cet artiste pour les toiles éclatantes et pour les silhouettes de femmes hautes en couleur.

00:50 Publié dans Expo | Lien permanent | Commentaires (3)

19/03/2006

Camille Claudel fait bande à part

Visite éclair hier de l'exposition que consacre, jusqu'à fin mars, le Musée Marmottan à Camille Claudel, sculptrice sensible s'il en est et accessoirement élève, modèle, puis amante d'Auguste Rodin. Puis séparée du maître, d'où cette sculpture, L'Abandon, déclinée à l'infini dès l'aube du 20è siècle, avant que la folie ne guette... "Non Lilika-chan, ne t'inquiète pas, ton père n'est pas prèt d'abandonner sa muse comme ça, non jamais"...

 

medium_lilika-camille0003.jpg
 

 

Et voici qu'un surveillant un peu plus scrupuleux que la moyenne, nous voyant immortaliser la scène, se met à glapir : "Hep, là, Monsieur ! pas de photo, c'est interdit !" Tous les regards convergent vers nous et nous voilà pratiquement contraints de finir notre visite en 9 minutes 43, comme Anna Karina, Claude Brasseur et Sami Frey au Louvre dans Bande à part, de Godard. Sans réellement avoir besoin de courir, heureusement, car le musée est tout petit, mais en retrouvant quand-même avec joie la lumière du jour et en savourant ensemble le fruit de notre premier délit.

22:30 Publié dans Expo | Lien permanent | Commentaires (6)

28/02/2006

Des pommes ou des poires ?

 
medium_cezanne_affiche2.5.jpg
 
Passionnante exposition Cézanne-Pissaro qui débute aujourd'hui au Musée d'Orsay. Les toiles, accrochées côte à côte, confirment que les deux peintres étaient non seulement amis, mais qu'ils s'influençaient mutuellement, l'un reprenant souvent les motifs de l'autre et vice versa. De neuf ans son aîné, Pissaro a connu le succès avant Cézanne, mais celui-ci rattrapa vite son retard pour revêtir, in fine, l'habit d'"inventeur de l'art moderne".
 
 
medium_cezanne_tableau.jpg
 
Pour autant, les pommes de Cézanne valent-elles mieux que les poires de Pissaro ? Sans doute au regard de l'histoire, mais pas pour Lilika, dont c'était la toute première expo et qui n'a cessé de répéter le nom de son favori : "Piss... areuh !"

13:30 Publié dans Expo | Lien permanent | Commentaires (7)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu