Avertir le modérateur

21/07/2006

L'art sans crise de foi

Etait-elle esthétique ou divine, la foi qui poussa certains artistes, dans les années 50, sur les traces de Michel Ange ? Voilà, consécutivement à la visite d'édifices religieux par un père et sa fille, une façon de reposer la question des limites entre l'art et le sacré. Cinq siècles après la chapelle Sixtine, la passion a fait d'autres adeptes. Croyants ou athées ? Qu'importe ! Prenez Henri Matisse, qui accepta de venir en aide à une ancienne modèle devenue religieuse en concevant de A à Z la chapelle du Rosaire, à Vence dans les Alpes Maritimes, entre 1949 et 1951...

medium_lilika_cocteau1.2.JPGPeu de temps après, Jean Cocteau, qui venait d'acheter avec Jean Marais une maison à Milly la forêt, dans l'Essonne, fut touché par l'histoire d'un martyr du IVè siècle, Blaise, qui guérissait les malades par les plantes. Le poète décida de redonner vie à la chapelle dédiée depuis le Moyen-âge au saint homme. Cocteau mourut quatre ans après la fin des travaux, en 1963. Il est enterré depuis à l'intérieur même de l'édifice sous une pierre tombale qui porte l'inscription "Je reste avec vous".

Le poète avait un ami japonais, Léonard Foujita, peintre de l'école de Paris, qui eut, toujours à la même époque, une illumination mystique en visitant la basilique Saint-Rémi de Reims. Il s'y fit baptiser et accepta, en 1964, de concevoir et de décorer la future chapelle qui portera son nom. Il décédera deux ans après son achèvement.

medium_lilika_foujita.3.JPGCe qui est émouvant, c'est qu'on peut visiter la maison de ce peintre, à Villiers le Bâcle, dans l'Essonne, où son épouse Kimyo a laissé son atelier comme s'il l'avait quitté la veille, avec son tablier au dos d'un siège, ses tubes de gouaches ouverts et ses pinceaux dans des gobelets. On y découvre sur un des murs, grandeur nature, l'esquisse de la fresque peinte dans la chapelle rémoise. Une exposition temporaire montre par ailleurs à quel point Cocteau admirait Foujita, qui lui avait fait découvrir quelques splendeurs japonaises.

Commentaires

Stephane, on ne voit pas les photos !!! Faut les mettre en grand, ste plééééééééééé

Écrit par : ton maitre | 21/07/2006

bon ok, c'est vrai que c'est plus impressionnant ainsi, mais après faudra pas m'accuser d'en faire "trop dans le show", comme dirait vertige. (aka vertigo ?)

Écrit par : stéphane | 21/07/2006

Ne rien entendre, ne rien dire, regarder MAGNIFIQUEEEEEE

Bisous à lilika

marie

Écrit par : marie | 21/07/2006

Très bon exposé Mr Stéphane 20/20

Écrit par : burger | 24/07/2006

Bonjour,
Je tombe par hasard sur votre blog. Excellent. Culture et descendance ! Ca me plait bien. Nous avons une fille (May-Lysandre) qui doit avoir a peut près le même age que la vôtre. C'est amusant, son 2ème prénom, c'est Sakura.
Bonne continuation.
Le Papa de www.May-Lysandre.com

Écrit par : Patrick | 24/07/2006

Bonjour,

Moi aussi je suis tombée par hasard sur votre blog. Je voudrais vous remercier, car la lecture de vos billets m'ont redonné un peu confiance en moi et en la famille : ayant toujours connu un père fuyant, souvent absent, et ne témoignant d'aucun amour pour ma mère ni pour mon frère et moi, j'ai fini par ne plus pouvoir croire qu'un père puisse vraiment aimer son ou ses enfants.

Grâce à votre blog, je reprends espoir, et ai moins de réticence à imaginer mon compagnon être un bon père, même si cela ne doit arriver que dans plusieurs années...

Un grand merci encore

Zann

Écrit par : Zann | 30/07/2006

Lilika, Stéphane,
Si pendant vos promenades dominicales et pastorales, vous trouvez une église avec des beaux murs "vierges" voir immaculés:) faîtes moi signe je ferais bien une fresque nommée : ‘Culture et paternité » 


Burger

Écrit par : burger | 01/08/2006

Bonjour ! Sans (aucune) transition... Je voulais juste vous dire merci de votre visite et de votre gentil commentaire. Mais moi, je connaissais votre blog, depuis longtemps... et j'espère que vous serez un exemple pour beaucoup de jeunes papas ! :)

Écrit par : cerise | 18/08/2006

@burger : oui, des chapelles dépourvues de fresque, ça existe encore : on en a vu une très jolie cet été à Azay le rideau (quel château !), une petite dans un coin du jardin et je pense que, ni vu ni connu...

@zann et cerise : merci pour vos commentaires, vos remarques me font chaud au coeur, vraiment !

Écrit par : stéphane | 21/08/2006

Toujours en vacances Lilika?

Écrit par : burger | 09/09/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu