Avertir le modérateur

29/04/2006

Qui veut la peau de Totoro ? (3)

 

medium_oh_totoro1.jpg
Lilika s'est réconciliée avec ses totoros en peluche, qu'elle peut bien maintenant bisouiller après les avoir secoués en tous sens.

 

 

medium_oh_totoro.jpg
A la maison, on vient même d'adopter un second "O" Totoro, tout gris comme il se doit, mais un peu plus gros que le premier. Enfin, rien de comparable tout de même avec la taille de l'animal à l'âge adulte...

 

12:50 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (12)

26/04/2006

On ne s'est pas défilés (3)

... et on a assisté hier soir au défilé de Kenzo pour la présentation de sa collection été dans sa très chic boutique de la rue de Passy.

 

medium_defile_kenzo.2.jpg

 

Assisté, mais aussi participé dans les bras d'un vrai top model !

 

18:05 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (4)

23/04/2006

L'appétit vient en lisant

 

medium_liion1.jpg

 

A force de tourner des pages, des pages et des pages...

 

medium_lion2.jpg

 

Lilika a fini par manger du lion...

 

medium_lion3.jpg
 

 et le lion, c'est bon !

11:45 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

21/04/2006

Une fille à la page

Etonnante découverte que celle de la lecture...

 

medium_liivre1.jpg

D'abord il y a l'objet, dur, lisse et froid, curieusement plat, un peu trop grand, moins doux qu'une peluche assurément, plus silencieux qu'un hochet, et vraiment pas commode à tenir. Pourtant, quand on l'ouvre, un livre... c'est magique.

 

medium_livre_1.3.jpg

Intimidant aussi. Parce qu'on n'est pas bien sûr de tout comprendre, à cause des caractères. Ceux-là sont des hiragana, qu'on n'a pas encore appris à déchiffrer. Gageons toutefois que Lilika les lira plus vite que moi...

 

medium_livre_3.2.jpg

A l'intérieur de ce tout premier livre, le mot cède encore sa place à l'image, simple, rassurante : le livre est un ami.

09:10 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (4)

20/04/2006

Qui de l'oeuf ou du lapin ? (2)

Quatre jours après Pâques, le poussin n'a pas retrouvé son "piou piou" mais il a pris un de l'embonpoint...

 

medium_canard_nouveau.jpg

 

Tex Avery avait fait d'une telle histoire un excellent dessin animé, King-Size Canary (1947), où un chat affamé faisait grossir, à l'aide d'une bouteille d'engrais, un minuscule oiseau d'appartement...

 

23:45 Publié dans Fête | Lien permanent | Commentaires (0)

17/04/2006

Qui de l'oeuf ou du lapin ?

Lilika n'a pas échappé dimanche au rituel de la chasse aux oeufs de Pâques, dans le jardin de notre maison familiale du Loiret. Tradition dont l'origine est historiquement aussi riche en anecdotes... qu'en chocolat.

 

medium_poussin.jpg

 

Tandis que des volées d'enfants se ruaient sur des oeufs plus ou moins comestibles, Lilika en a découvert un, elle aussi ! Ni en sucre, ni même un vrai, mais un oeuf en peluche, avec un poussin dedans qui fait "piou piou" quand on appuie dessus. Enfin qui faisait, car le "piou piou" n'a pas fonctionné longtemps. Il aurait fallu prévenir, aussi, de ne pas croquer dedans.

13:00 Publié dans Fête | Lien permanent | Commentaires (0)

16/04/2006

La part de l'ange

Initiation précoce, mais bien réelle, aux plaisirs de la bonne chair vendredi au cours d'une escapade en Bourgogne : petit déjeuner savoureux et coloré à la très gastronomique Côte Saint-Jacques...

 

medium_cote_saint_jacques.jpg

 

... puis visite des caves à Chablis. Pour le plaisir des yeux. Et du nez...

 

medium_chablis0.jpg

 

Mais les pédiatres sont formels : avant six mois, il n'y a que le lait qui vaille. Les papilles de Lilika devront attendre un peu. 

12/04/2006

Tout sur mon père...

...et sur ma mère aussi, sans doute. Du moins, sur leur goût commun du cinéma.

 

medium_almo_parle_avec_elle.jpg

 

Nous étions invités hier soir par le Conseil régional d'Ile de France à visiter la très luxuriante exposition que la Cinémathèque française consacre à Pedro Almodovar. Et j'étais heureuse de découvrir ces images encadrées de Parle avec elle, un film que mes parents considèrent comme le meilleur de ces dix dernières années.

 

medium_almo_tableaux_1.jpg

 

Moi, ce qui m'a plu dans cette exposition, en tant que petite fille, c'est qu'on se croirait dans un vrai coffre à jouets. Ce cinéaste-là a su garder son âme d'enfant ! Même si la teneur de certains dessins -ceux de Cocteau notamment- m'a un peu échappée... j'apprécie le goût de cet artiste pour les toiles éclatantes et pour les silhouettes de femmes hautes en couleur.

00:50 Publié dans Expo | Lien permanent | Commentaires (3)

11/04/2006

Qui veut la peau de Totoro ? (2)

medium_chibi_totoro1.2.jpg
medium_chibi_totoro2.jpg
 
Pourquoi est-ce toujours les plus petits qui trinquent ?... Pauvre "Chibi" Totoro !

 

23:40 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (10)

09/04/2006

A l'ombre des cerisiers en fleurs

Début avril, pendant une quinzaine de jours au Japon, on fête O hanami (de hana : fleur, et miru : voir), pour célébrer le passage de l'hiver au printemps. Les bulletins météo comportent non seulement les conditions climatiques, mais précisent aussi, jour après jour, l'apparition des sakura, les fleurs de cerisier, dont le front, le sakura zensen, remonte du sud au nord du pays.

 

medium_fleurs_cerisiers1.jpg

 

En France aussi les cerisiers fleurissent en avril. Nous avons profité de la journée ensoleillée d'hier pour nous rendre au Parc de Sceaux, où ces arbres ont belle réputation. Sans doute un peu trop tôt dans la saison : seuls quelques cerisiers ont déjà des fleurs et encore sont-elles toutes petites. Riquiqui... enfin, ça dépend pour qui.

09:00 Publié dans Fête | Lien permanent | Commentaires (7)

07/04/2006

Merdre alors, Lilika a botté le cul du Père Ubu !

Scène ubuesque, mais authentique, survenue cet après-midi dans un petit salon de la Maison de Balzac, où un curieux hommage est rendu au grotesque dictateur de la pièce de théâtre d'Alfred Jarry, Ubu Roi (1896).
 
medium_2006_ubu14.2.jpg
  
Le temps d'un instant, Lilika s'est crue dans la peau de Mère Ubu à l'acte 1, scène 1, d'une action qui se situe "en Pologne, c'est à dire nulle part".

 

PERE UBU
Merdre!
LILIKA
Oh! voilà du joli, Père Ubu, vous estes un fort grand voyou.
PERE UBU
Que ne vous assom'je, Lilika!
LILIKA
Ce n'est pas moi, Père Ubu, c'est un autre qu'il faudrait assassiner.
PERE UBU
De par ma chandelle verte, je ne comprends pas.
LILIKA
Comment, Père Ubu, vous estes content de votre sort?
PERE UBU
De par ma chandelle verte, merdre, madame, certes oui, je suis content. On le serait à moins: capitaine de dragons, officier de confiance du roi Venceslas, décoré de l'ordre de l'Aigle Rouge de Pologne et ancien roi d'Aragon, que voulez-vous de mieux?
LILIKA
Comment! Après avoir été roi d'Aragon vous vous contentez de mener aux revues une cinquantaine d'estafiers armés de coupe-choux, quand vous pourriez faire succéder sur votre fiole la couronne de Pologne à celle d'Aragon?
PERE UBU
Ah! Lilika, je ne comprends rien de ce que tu dis.
LILIKA
Tu es si bête!
PERE UBU
De par ma chandelle verte, le roi Venceslas est encore bien vivant; et même en admettant qu'il meure, n'a-t-il pas des légions d'enfants?
LILIKA
Qui t'empêche de massacrer toute la famille et de te mettre à leur place?
PERE UBU
Ah! Lilika, vous me faites injure et vous allez passer tout à l'heure par la casserole.
LILIKA
Eh! pauvre malheureux, si je passais par la casserole, qui te raccommoderait tes fonds de culotte?
PERE UBU
Eh vraiment! et puis après? N'ai-je pas un cul comme les autres?
LILIKA
A ta place, ce cul, je voudrais l'installer sur un trône. Tu pourrais augmenter indéfiniment tes richesses, manger fort souvent de l'andouille et rouler carrosse par les rues.
PERE UBU
Si j'étais roi, je me ferais construire une grande capeline comme celle que j'avais en Aragon et que ces gredins d'Espagnols m'ont impudemment volée.
LILIKA
Tu pourrais aussi te procurer un parapluie et un grand caban qui te tomberait sur les talons.
PERE UBU
Ah! je cède à la tentation. Bougre de merdre, merdre de bougre, si jamais je le rencontre au coin d'un bois, il passera un mauvais quart d'heure.
LILIKA
Ah! bien, Père Ubu, te voilà devenu un véritable homme.
PERE UBU
Oh non! moi, capitaine de dragons, massacrer le roi de Pologne! plutôt mourir!
LILIKA, à part.
Oh! merdre! (Haut.) Ainsi, tu vas rester gueux comme un rat, Père Ubu?
PERE UBU
Ventrebleu, de par ma chandelle verte, j'aime mieux être gueux comme un maigre et brave rat que riche comme un méchant et gras chat.
LILIKA
Et la capeline? et le parapluie? et le grand caban?
PERE UBU
Eh bien, après, Lilika ?
Il s'en va en claquant la porte.
LILIKA, seule.
Vrout, merdre, il a été dur à la détente, mais vrout, merdre, je crois pourtant l'avoir ébranlé. Grâce à Dieu et à moi-même, peut-être dans huit jours serai-je reine de Pologne.

 

22:50 Publié dans Théâtre | Lien permanent | Commentaires (0)

06/04/2006

On ne s'est pas défilés (2)

On n'a pas oublié de faire la fête non plus...
medium_lilikavril06-kenzo0018.2.jpg
 ... quatre mois depuis le 5 avril, ça s'arrose !

01:50 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (0)

05/04/2006

On ne s'est pas défilés

Lilika est coquette, c'est un fait, mais c'est en plus une passionaria de mode.

 

Rien d'étonnant : un mois avant sa naissance, Jean-Charles de Castelbajac lui dédiait déjà ce dessin représentant un angelot, "afin qu'elle naisse sous les meilleurs auspices, celles de l'amour, de la chance et de la créativité".

 

 

Quelques semaines plus tard, elle sort habillée en Kenzo. Bien qu'elle ne tienne pas vraiment debout toute seule, Lilika porte déjà cet ensemble avec un sens du déhanchement d'une élégance folle.

 

Décision fut prise ce matin d'aller au musée Galliera, dont l'exposition Showtime, sur le thème du défilé de mode, se déroule dans un espace restreint, mais démultiplié par les jeux d'ombres, les miroirs et les glaces sans tain. Le visiteur a ainsi l'impression troublante de lui-même défiler.

 

Parmi les robes présentées, celles de John Galliano ou de Yohji Yamamoto n'ont fait que peu d'effet sur Lilika. Celles de Christian Lacroix, parce qu'elles sont plus colorées, ont eu ses faveurs. Mais ce qui a surpris le plus cette petite fille, c'est de voir qu'il existe des poupées bien plus grandes que celles qu'elle connaissait. On les appelle des top-models.

22:25 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (3)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu